Guilde Polytechnique

Promotion de la chanson estudiantine à travers le village mondial de l'internet multimédia interactif
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Le Site de la GPLe Site de la GP  
Derniers sujets
» Agenda de la Guilde Polytech 1er Quadri 2017-2018
Jeu 17 Aoû 2017 - 14:46 par Onion

» Cantus GP
Lun 5 Juin 2017 - 0:46 par Onion

» Week-end de la Guilde Polytech (4-5-6 Août)
Jeu 25 Mai 2017 - 20:52 par Onion

» Bureau 2017-2018
Jeu 4 Mai 2017 - 12:12 par Onion

» 2 Mai 2017. Interne GP ! Elections !
Jeu 27 Avr 2017 - 18:22 par chokopaul

» 24 Avril 2017. Cantus GP ! Un dernier pour la route !
Ven 21 Avr 2017 - 13:10 par chokopaul

» Calendrier fin d'année !
Mer 19 Avr 2017 - 12:47 par chokopaul

» 19 avril 2017 : Interne Guilde Polytech : examens
Mer 12 Avr 2017 - 18:47 par chokopaul

» Mercredi 22 mars cantus GP ! Who framed the Quaestor ? Last
Mer 15 Mar 2017 - 16:23 par chokopaul

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Sam 12 Déc 2015 - 1:05
Musique


Partagez | 
 

 Les aventures de Julie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boubou
Génie
Génie
avatar

Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Les aventures de Julie   Jeu 18 Jan 2007 - 10:07

Voici le texte d'une guindaille :

Tralala ou les aventures de Julie, Roger, Renée et cie
Air : Le petit pont de bois de Y. Duteuil

C’était un petit pré tout entouré de haies
Bien loin de la cité au fin fond d’la Hesbaye
Et sur ce petit pré ignorant les ennuis
Paissait une brebis qui se nommait Julie
Et Roger le bélier vint passer son museau
Lui fit son numéro, ça donna des agneaux

Firmin et Noémie, Robert et puis Sylvie
Jean-Pierre et puis Henri, tous les agneaux d’Julie
Dans le pré plein de fleurs gambadaient tous sans peur
La suite démontra que c’était une erreur
Un camion arriva, les agneaux emporta
Sur la route s’en alla sans faire de tralala

C’était une p’tite usine au find fond d’la Campine
Qui se nommait VanMoore, boucherie en gros mais fine
Tout près d’un autoroute et d’un terrain de foot
Ca sentait le mazout, y’ avait une fuite sans doute
Le camion arriva, les agneaux débarqua
Le boucher un peu las bien vite les égorgea

Firmin et Noémie, Robert et puis Sylvie
Jean-Pierre et puis Henri, tous les agneaux d’Julie
Furent prop’ment découpés, salés, assaisonnés
Hachés, conditionnés, emballés, congelés
Un camion arriva, les paquets emporta
Sur la route s’en alla sans faire de tralala

C’était une boucherie non loin d’une industrie
L’boucher avait une fille qui était très jolie
Dans la banlieue d’Bruxelles on ne parlait que d’elle
De son pâté au sel et de ses mortadelles
Le camion arriva, ses paquets débarqua
La jeune fille salua et puis il s’en alla

Firmin et Noémie, Robert et puis Sylvie
Jean-Pierre et puis Henri, tous les agneaux d’Julie
Furent mis en magasin, entre un paquet d’boudin
Du pâté aux raisins, du civet d' marcassin
Une voiture se gara et un client entra
10 kilos acheta sans faire de tralala

C’était comme chaqué été un barbecue trempé
Dehors il pleuvait, les gens étaient gelés
Le charbon s’éteignait à cause d’l’humidité
La fumée empestait mais il fallait manger
Du frigo on tira les paquets qu’étaient froids
Et on les apporta près du feu glaglagla

Firmin et Noémie, Robert et puis Sylvie
Jean-Pierre et puis Henri, tous les agneaux d’Julie
Furent déposés vite fait sur la grille surchauffée
Ils y furent dégelés et puis carbonisés
Tout noirs on les r’tira. On les distribua
Aux gens qui étaient là sans faire de tralala

La côté encore rosée, la brochette toute cramée
Me font penser au pré du fin fond d’la Hesbaye
La merguez noircie baignant dans l’eau de pluie
Me rappelle Julie qui n’a jamais d’soucis
La d’ssus je prend une bière et je remplis mon verre
Un peu de mayonnaise fera passer l’affaire

Epilogue I à l’usage des inquiets et des sensibles

C’était un petit pré tout parsemé de fleurs
Les averses de l’été l’arrosaient à toute heure
Julie se demandait où ses enfants étaient
Partout elle cherchait mais jamais ne trouvait
Puis Roger le bélier vint passer son museau
Lui fit son numéro, ça donna des agneaux

Hector et Nathalie, Jean-Marc et puis Sophie
Oscar et puis Marie, tous les agneaux d’Julie
Dans le pré plein de fleurs gambadent tous sans peur
Dans un an ils verront que c’est bien une erreur
Quand comme chaque été, on viendra les chercher
Pour les carboniser sur une grille surchauffée

Epilogue II à l’usage des végétariens et des macrobiotiques

C’était un potager au fin fond d’la Hesbaye
Ou la salade Renée poussait sans se presser
Ses feuilles elle chauffait au soleil de l’engrais
Quand on vint l’arracher à sa terre tant aimée
Le lendemain matin, Renée et ses copains
Posaient sur un écrin dans le grand magasin

Renée fut achetée, emmenée et lavée
Et puis hachée, coupée, vinaigrée, mélangée
Après tout un bazar, je vous passe l’histoire
Elle fana quelque part dans un beau salad-bar
Finit sa brève vie dans une panse remplie
Mangée en compagnie des enfants de Julie

Morale

J’pourrais vous raconter l’histoire de Jérôme
Le bœuf aux hormones tout plein de mélanomes
Ou celle de Léon, le brave petit saumon
Dans son élevage lapon plein de chlore et de plomb
Sans oublier Justine, la poule de Campine
Qui picore l’herbe fine près des fûts d’dioxine

Tout ce que l’on digère, ça a fait des misères
Y a vraiment que la bière qu’on peut boire sans colère
Pensez à vos artères, pensez à votre cancer
Jetez l’assiette par terre et levez votre verre
Et songez à Roger, le plus beau des bélier
Grâce à nous chaque été, son coup il peut tirer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choko
Génie
Génie
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 31
Localisation : Avenue Héger
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Les aventures de Julie   Jeu 18 Jan 2007 - 15:56

cheers cheers cheers cheers cheers
depuis le temps qu'on l'attendait!!!

cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titi
Génie
Génie
avatar

Nombre de messages : 571
Age : 42
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Les aventures de Julie   Jeu 18 Jan 2007 - 20:29

Me suis délecté en la relisant...
Dans le top 3 de tes oeuvres Boubou cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mazo
Génie
Génie
avatar

Nombre de messages : 465
Age : 38
Localisation : Haha! Tu voudrais bien le savoir...
Date d'inscription : 07/11/2005

MessageSujet: Re: Les aventures de Julie   Ven 19 Jan 2007 - 10:51

Je me souviens qu'une vague de pauses-pipi est survenue lors de cette guindaille...

Excellente chansonnette... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Julie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Julie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Julie Billart et commentaire du jour "Touchez-moi, regardez"
» L'Avertissment et Marie-Julie.
» Marie Julie Jahenny sur le grand monarque
» Prophétie de Marie Julie Jahenny
» Fénelon : Les aventures de Télémaque et Rimbaud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Polytechnique :: La Guilde Polytechnique :: Ca, c'est une bonne guindaille !-
Sauter vers: